UMF IASI - THE BEST WAY TO STUDY MEDICINE IN ROMANIA



84 appréciations
Hors-ligne
Il faut remercier l'ASEI de tous les efforts qu'elle a développé (et continue à développer) sans ménager sa peine pour la communauté des étudiants francophones de IASI.
Tous ne savent peut être pas tout ce qui est et a été entrepris, mais vous pouvez être assurés que tout a été fait pour trouver une solution satisfaisante pour toutes les parties.
L'UMF IASI avait en tout état de cause intérêt à ce qu'une solution " honorable" pour elle et acceptable pour tous les étudiants " lésés" soit trouvée, fut-ce à titre de mesures dérogatoires et exceptionnelles (avec l'aval et la validation du Ministère de l’Éducation).

cf.  https://www.facebook.com/groups/950855434936403/permalink/1063767256978553/
---> message de Nassima Mouffok (présidente de l'ASEI) - 4 novembre, 12:35
Information officielle du décanat , tous les étudiants inscris mais qui ont disparu de la liste sont admis ! "

NB : En France, de telles " péripéties " sont déjà arrivées, de façon non exceptionnelles, y compris pour des concours "prestigieux " (Ecole Polytechnique, ENA, ...), qui se sont avérés s'être déroulés de façon " anormale " et qui ont été annulés par la justice suite à des recours introduits par des candidats malheureux.
En France, une solution est alors appliquée : une loi de validation des résultats, fussent-ils entachés d'erreurs ou d'irrégularités est prise, qui permet d'entériner les résultats et de les valider, en passant de ce fait même au-dessus d'une décision judiciaire d’annulation des épreuves et donc des résultats.
Ceci étant, il faut savoir qu'une telle loi dite " de validation " est supposée être anticonstitutionnelle. Mais personne n'a jamais fait, à l'issue du vote de telles loi, de recours en annulation de ces lois devant le Conseil Constitutionnel, car le vote de ces lois de validationde concours ou d'examens entachés d'anomalies ou d’irrégularités arrange trop tout le monde.
N'étant pas spécialisé en droit roumain, mais compte-tenu que sur certains aspects il se rapproche du droit français, je me demande si cette notionde loi de validation n’existe pas aussi en Roumanie : à voir avec des juristes sur place.

Pour un suivi de l'actualité de ce sujet " épineux ", suivre sur Facebook le haschtag listeoctobre2015  [ lien ]

NB : relire ce que Nassima MOUFFOK a précisé :
"Nassima Mouffok : Tu ne peux pas être virés du moins si tu n'a pas payé d'intermédiaire .
J'ai vu la lettre dont tu parle c'est tout le système d'évaluation qui  va être épluché par une cours de justice. D'ailleurs ce n'est pas à la demande de l'umf qui précise bien qu'elle n'a posée aucune plainte à votre encontre. En terme de droit ce n'est  pas toi qui est en tort si le système a été défaillant . Je te rappel  que des gens sont montés au créneau pour que vous puissiez être  réintégrés, ils ne laisseront pas une chose pareille se faire. Par  contre renseigne toi sur tes droits, tu verras bien que tu ne risques  pas grand chose "

84 appréciations
Hors-ligne
:b2:


Ce sujet est fermé, vous ne pouvez pas y répondre

Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 853 autres membres